La signature numérique se caractérise par sa nature non visuelle. Elle est en effet constituée d’une série de caractères, comme un cryptogramme qui assure son inviolabilité. Particulièrement bien pensé pour les professionnels, ce paraphe électronique a beaucoup d’atouts.

Rôle de la signature informatique

Plusieurs caractéristiques sont liées à cette nouvelle façon de signer des documents variés, des contrats entre autres. La signature électronique présente tout d’abord une qualité d’identification. Elle correspond à une personne spécifique. Par ce procédé, l’intégrité du document signé est sauvegardée : aucune modification n’est possible entre le moment de la signature et celui où l’on consulte le document en question. Pour appliquer ces conditions à ses propres contrats, une entreprise doit pouvoir disposer d’un logiciel de signature électronique. Grâce à cet outil numérique, l’identité du signataire sera retrouvée à coup sûr. Le paraphe ainsi crypté va également s’avérer infalsifiable : le risque de fraude est écarté de manière certaine. Cette signature ne peut en aucun cas se retrouver sur un autre document car elle fait partie d’un fichier dont elle ne peut pas être dissociée.

Une signature officiellement reconnue

La personne ayant paraphé un contrat ou autre document par ce moyen ne peut pas récuser sa signature. Cette dernière est en outre ratifiée par les textes officiels européens, via la directive 1999/93/CE qui est entrée en vigueur le 1er juillet 2016. Quelques États extra-communautaires reconnaissent eux aussi la signature électronique, comme la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein. En France, la signature électronique est validée officiellement depuis l’an 2000. Dans les faits, parapher un texte par ce biais revient à le lire, à cliquer sur « signer » puis à choisir le certificat adapté. Ce dernier constitue une carte d’identité virtuelle qui confirme l’authenticité de la signature sous la forme d’un simple fichier. Une autorité de certification se porte garante de la fiabilité du processus. Outre sa modernité, la signature informatique est dotée d’atouts qui facilitent grandement le quotidien des entreprises.

Les avantages de cette signature

Pour des professionnels, gagner du temps équivaut à optimiser son activité. Un logiciel de signature électronique est donc un allié qui compte dans la productivité d’une société, quelle que soit sa taille. En adoptant cet outil, il n’est plus nécessaire de se déplacer auprès des clients ni de les faire venir dans les bureaux de l’entreprise pour une simple signature. A long terme, ce gain de temps est très important et permet aux professionnels de se consacrer à d’autres tâches qui sont plus productives. Ce type de signature présente aussi des vertus écologiques car il n’y a pas besoin d’en faire une copie imprimée. On fait donc aussi des économies budgétaires en évitant d’accumuler des documents sur papier qui prendront de la place. Ce paraphe numérique peut être transmis par mail, ce qui simplifie également les transactions entre les professionnels et leurs clients.